Carton rouge de la Chambre Régionale des Comptes pour la commune de Grand Bourg

finances
Mairie de Grand Bourg de Marie-Galante
La commune de Grand Bourg pointée du doigt dans un rapport de la Chambre Régionale des Comptes, publié le 11 juin. Il porte sur la période 2010-2017, durant les mandatures de Patrice Tirolien, et de Maryse Etzol, réélue le 15 mars dernier, avec plus de 62% des voix
Première conclusion de la CRC : « Les comptes de la commune de Grand Bourg, ne sont pas bien tenus ».
Et ses observations concernent notamment l’état de la dette, des subventions, et l’apurement des dépenses et des recettes.
Les informations délivrées par les documents budgétaires sont incomplètes et les prévisions peu rigoureuses.
En clair, le suivi n’est pas régulièrement assuré.
Autre élément relevé, le budget principal est fragile, à cause de faibles rentrées financières, englouties par d’importantes charges. Conséquence, des difficultés à honorer dans les délais réglementaires les factures des fournisseurs. Une situation, que le taux d’imposition, pourtant élevé, par rapport à la moyenne, ne permet pas de régler.
Parmi les autres constats de l’instance, la forte progression des dépenses du personnel. Des ressources humaines, marquées par une absence d’organigramme, un nombre conséquent d’agents de catégorie C, et des recrutements discrétionnaires, sans  relation avec des besoins pré-identifiés.
Enfin, la Chambre Régionale des Comptes souligne aussi que, pour ce qui est de la commande publique,  sur les 11 marchés conclus durant cette période 2010-2017, 6 ne respectaient pas les règles de passation.
 
VOIR LE RAPPORT :

Rapport de la Chambre Régionale des Comptes / Grand Bourg de Marie-Galante

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live