publicité

Centième anniversaire haut en couleur pour les cuisinières de Guadeloupe

L'Association des cuisinières de la Guadeloupe célébrait aujourd'hui son centenaire, en présence de nombreuses personnalités d'institutions publiques et privées de Guadeloupe, de Martinique et de  Guyane et surtout, d'un très nombreux public sur tout leur parcours

© P-H. Schol
© P-H. Schol
  • F-J.O. avec P-H. Schol et P. Labéca
  • Publié le , mis à jour le
C'est le 14 juillet 1916 que l'Association des cuisinières a vu le jour. Traditionnel rendez-vous culturel et touristique, leur rassemblement à Pointe-à-Pître avait un goût particulier aujourd'hui. De l'église Saint Pierre et Saint Paul aux rues de la ville, le centenaire des cuisinières a suscité une très large participation des Guadelopéens mais aussi de délégations venues de Guyane et de Martinique, toutes venues saluer cette belle longévités des cuisinières.  La ville de Pitre-à-Pitre n'était pas en reste et avait un air de fête pour permettre à la populaiton d'applaudir les gardiennes des traditions culinaires et gastronomiques guadeloupéennes. 

VOIR :
 

CENTENAIRE DES CUISINIERES

 

Sur le même thème

  • traditions

    Des jambons de Noël fumés à la canne à sucre

    Les cochons de Guadeloupe le savent bien : Noël arrive. Certains en ont déjà fait les frais et d'autres payent un lourd tribu aux traditions culinaires qui s'y rattachent. Peut-être une consolation pour eux, les méthodes de cuisson sont de plus en plus recherchées, notamment pour le jambon

  • traditions

    La fête des cuisinières un atout pour le tourisme durant les vacances

    Comme chaque année, le samedi qui suit la fête de Saint Laurent est consacré à la fête des cuisinières. Et ils étaient nombreux aujourd'hui encore sur leurs parcours. De l'église Saint Pierre et Saint Paul au Hall des Sports Paul Chonchon, le défilé de goûts et de couleurs a ravi les visiteurs

  • traditions

    La tradition des "Chanté nwel" perdure

    Durant tout le mois de décembre, des "chanté nwèl" sont organisés dans toutes les communes de l'archipel. Moment de tradition et de partage, ils lancent généralement les fêtes de fin d'année. Chez un particulier ou de "kaz an kaz". Cantique en main, on chante jusqu'au bout de la nuit. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play