publicité

Les chefs d’entreprise ultramarins maintiennent la pression sur le gouvernement.

Les chefs d’entreprises de nos régions interpellent le président de la République. Ils estime que les mesures prises dans le cadre du projet de loi de finance de la sécurité sociale risque de cloute trois points à leur croissance.
 

© Olivier Lancien.
© Olivier Lancien.
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Ils espèrent que l’Exécutif reviendra sur les réformes économiques adoptées dans le projet de loi de finances de la sécurité sociale. Des projets qu’ils jugent défavorables pour les économies de nos régions.
Des représentants notamment du Medef et de la Confédération des Petites et moyennes entreprises, la CPME de la Guadeloupe, de la Martinique et de l’île de La Réunion ont été reçus la semaine dernière par le cabinet de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin. Ils ont aussi écrit un courrier à Emmanuel Macron, le Président de la République pour l’alerter sur ce qu’ils considère comme un danger.

Serge Massau Outremer 1ère

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play