guadeloupe
info locale

Les chefs d'entreprises ont des craintes sur l'avenir mais ils continuent d'inverstir

économie
L’Institut d’émission des départements d’outre-mer en Guadeloupe vient de publier les résulttats de son étude sur les tendances de l'économie au cours du second trimestre 2019 et l'état d'esprit des ménages. 

Au deuxième trimestre 2019, l’indicateur du climat des affaires (ICA) recule de 2,6 points à 99,3 points. Il s’inscrit en deçà de sa moyenne de longue période. Les craintes des chefs d’entreprise sur leurs prévisions d’activité au troisième trimestre pèsent sur l’ICA.

Toutefois, malgré cette inquiétude des entrepreneurs interrogés par l’IEDOM, la consommation des ménages augmente, dans un contexte de légère hausse de l’indice des prix à la consommation (+0,3 %). En parallèle, l’investissement reste bien orienté. Sur le marché du travail, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A recule à fin juin (-1,4 % sur trois mois, CVS).

L’activité à l’échelle sectorielle est hétérogène. Dans le secteur primaire, la production bananière demeure en deçà des niveaux précédant les ouragans de 2017. Le commerce et le tourisme enregistrent un ralentissement de leur activité sur le trimestre contrairement à l’IAA, les autres industries et les autres services marchands. Dans le BTP, l’activité progresse globalement malgré une forte divergence d’opinions entre les dirigeants d’entreprise sondés par l’IEDOM.

VOIR : Tendances conjoncturelles - 2e trimestre 2019
Publicité