publicité

Le CHU l'affirme : il n'y a aucun lien entre le décès de la femme et son bébé et le mouvement de grève au CHU

Après l'annonce du décès d'une femme et de son bébé au CHU cette semaine et face aux commentaires faisant le lien avec la grève qui paralyse actuellement l'hopital, la direction de l'établissement a réagi. Elle dément ces allégations

© Défilé dans les rues de Pointe-à-Pître à l'appel de l'UTS-UGTG
© Défilé dans les rues de Pointe-à-Pître à l'appel de l'UTS-UGTG
  • FJO avec J. Boécasse
  • Publié le
Mercredi aux alentours de 23h30, une femme enceinte est victime d’un malaise cardiaque. Les secours sont aussitôt appelés. Une première prise en charge est effectuée avant un transfert au CHU des PAP/Abymes. 
Dés son arrivée au CHU, le personnel du service de réanimation et du bloc opératoire fait le maximum pour éviter le pire, en vain. La femme et le fœtus de 5 mois décèdent.
Depuis, les rumeurs vont et viennent, rumeurs qui laissent entendre que le mouvement de grève des contractuels qui dure depuis quelques jours, n’aurait pas arrangé la situation. Mais du côté des grévistes, on tient à rappeler que le barrage est filtrant et qu’aucun véhicule prioritaire n’a été bloqué. Par ailleurs, la prise en charge a été faite en pleine nuit, alors que les grévistes n’étaient pas sur place.

Certains ont même affirmé que le Centre hospitalier avait réclamé une procédure administrative suite à ces décès. Une procédure confirmée par la direction du CHU, mais elle précise que cela a été demandée uniquement parce qu’il y avait un mineur qui accompagnait la patiente, il s’agit du fœtus…
La procédure devenait donc normale et obligatoire dans ce cas de figure.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play