publicité

CHU : A la maternité de la Polyclinique, le personnel fait face au manque de place

Immersion aujourd’hui pour le 4ème volet dans le service de maternité délocalisé à la Polyclinique. Nous irons à la rencontre des sages-femmes, médecins, infirmières et des nouveaux parents…

© Pascal Pétrine
© Pascal Pétrine
  • Pascal Pétrine
  • Publié le
Il y a un an, un incendie se déclarait au sein du CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes. Un sinistre qui a dévasté plusieurs services hospitaliers et contraint les équipes à les délocaliser.
 

Des locaux exigus et de nombreux patients 

Ce jeudi, direction la Polyclinique pour notre feuilleton... C’est là, qu’est implanté dorénavant le service de maternité et de médecine néonatale ainsi que la réanimation, ainsi que les soins intensif, les soins critiques et la biberonnerie.
Ce transfert a complètement bouleversé la prise en charge des patients. En maternité, les locaux sont exigus et le faible nombre de lits demandent aux personnels de faire preuve d’imagination en période d’affluence, comme en ce moment.
© P. Pétrine
© P. Pétrine

Pascal Pétrine a passé une journée à la maternité avec les soignants et les nouveaux parents pour mieux se rendre compte des difficultés rencontrées au quotidien.
© P. Pétrine
© P. Pétrine
 

Immersion maternité CHU


Autre service délocalisé à la Policlinique, celui de la néonatalité et le constat fait par le chef de cette unité, Jean-Marc Rosenthal, est sans concession.

Jean-Marc Rosenthal, chef service néonatalité

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play