publicité

#CHU971 Un carrefour pour clarifier la route de l'avenir du CHU

Quatre mois après l'incendie du CHU, la situation sanitaire de la Guadeloupe souffre de nombreux points d'interrogation que la rédaction télé de Guadeloupe La 1ère abordera ce mercredi soir au cours d'une édition spéciale 

© Ch. Danquin
© Ch. Danquin
  • Par François-Joseph Ousselin
  • Publié le
Autour de la table ce soir, les principaux acteurs et décideurs pour l'avenir du CHU. Il s'agit certes de souligner les constats mais surtout de faire connaître les décisions. Autour de Jérôme Boécasse et Laetitia Broulhet, tous ceux qui, depuis ces quatre derniers mois, s'opposent très souvent sur ce qu'il faut faire pour envisager le nouveau schéma sanitaire de la Guadeloupe, en attendant le nouveau CHU.
Car, plus personne n'en doute, le CHU de Dothémare ne sera pas livré avant au moins 10 ans. 10 années au cours desquelles il faudra trouver des solutions pour durer. 
Et le point d'interrogation immédiat à soulever, c'est bien celui de la relocalisaiton ou délocalisation des services du CHU pendant le nettoyage des locaux. 
Mais en filigrane, et quelle que soit leur niveau de responsabilité, direction, mèdecins, personnels soignants, techniques ou administratifs, tous veulent redonner au CHU ses lettres de noblesse et la reconnaissance de la qualité des soins qui y sont prodigués. 
Peut-être un long chemin à franchir ensemble et dont le point de départ sera, sans aucun doute, cette édition Spéciale de Guadeloupe La 1ère


#CHU 971, Une édition Spéciale de la rédaction Télé de Guadeloupe la 1ère, 
à voir ce soir à partir de 20h05. 

Sur le même thème

  • santé

    CHU Guadeloupe : Une nouvelle maternité pour 2020

    Après l’incendie du CHU en Novembre 2017, la nouvelle avait déjà été annoncée dans la réorganisation des soins. Un pôle parent-Enfant devait être créé à Palais royal/ l’information vient d’être confirmée par l’Agence Régionale de Santé.
     

  • santé

    CHU de Pointe-à-Pitre : urgences en souffrance

    A l’instar du service parents-enfants du CHU de Pointe-à-Pitre, c’est l’ensemble du service des urgences qui était en grève ce mercredi matin. Dépassés par leurs conditions de travail, les salariés réclament du changement impérativement.

  • santé

    Le pôle "Parents-enfants" du CHU en grève

    Les agents du « pôle parents-enfants » du CHU, autrement dit les services de maternité et pédiatrie, localisés à la Polyclinique des Abymes), sont en grève à compter de ce mardi, à l’appel de l’UTS-UGTG. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play