Cinq communes de l'Archipel reçoivent un coup de pouce financier de l'Etat pour améliorer leur situation budgétaire

gouvernement de polynésie
finances communales
©E. Stimpfling
Cela pourrait être considéré comme un cadeaux de Noël : l'Etat vient d'accorder des subventions exceptionnelles à plusieurs communes de l'Archipel en difficulté financière. Un coup de pouce à la demande du préfet Alexandre Rochatte. Une aubaine pour les maires concernés

C'est une proposition du préfet de la Guadeloupe, Alexandre Rochatte, avec le soutien des ministères de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et celui de l’économie, des finances et de la relance. Elle a permis d'accorder à trois communes guadeloupéennes des subventions exceptionnelles pour répondre à leurs difficultés financières.
Une mesure prévue dans le code général des collectivités en son article L. 2335-2 qui prévoit que 

des subventions peuvent être attribuées à des communes, connaissant du fait de circonstances anormales des difficultés financières particulières.

Article L. 2335-2

Ainsi, la commune de Pointe Noire bénéficie d’une dotation exceptionnelle de 300 000€, Saint-Louis de Marie-Galante 350 000€ et Vieux-Habitants 100 000 €.
Ces subventions viennent s'ajouter aux subventions exceptionnelles octroyées dans le cadre du COROM à Basse Terre à hauteur de 1 050 000 € et à Pointe-à-Pitre à hauteur de 1 094 000€.

Voir le reportage d' Eric Stimpfling
 

©Guadeloupe


Ces aides, n’ayant pas un caractère récurrent, devront permettre à ces collectivités de prendre toutes les mesures nécessaires pour retrouver un équilibre budgétaire indispensable au bon exercice de leurs compétences.