Le collectif de défense mobile bloque l'entrée de la mairie de Petit Bourg

faits divers
Après l'occupation du rond Point de Montebello à Petit Bourg jeudi dernier, le collectif de défense mobile d'Hubert Quiaba était de nouveau sur le pied de guerre ce matin. Cette fois c'est la mairie de Petit Bourg qui était la cible. Le collectif a choisi d'en bloquer les accès. Un mouvement pour soutenir les propriétaires du centre de loisirs de la plage de Viard, le Karu'k, dont le bâtiment fait l'objet d'une mesure de destruction. Une décision rendue publique depuis le 28 décembre dernier par le Tribunal administratif de la Guadeloupe sur demande du Conservatoire du Littoral. Ce dernier estimait la présence de la structure illégale puisqu'elle avait été installée en, 1995 sans autorisation officielle et s'était même étendue sans tenir compte des avertissements qui lui avaient été adressés, notamment par le Conservatoire. 
©guadeloupe