publicité

Le Collectif "Moun Gwadloup" sur le sentier de la guerre

Les membres du collectif "Moun Gwadloup" qui faisaient le siège devant les locaux du SIAEAG, ont été expulsés ce jeudi soir par la police, en application d'une décision de justice. Pour Ludovic Tolassy, il s’agit là d’une véritable déclaration de guerre.
 

© J-M. Mavounzy
© J-M. Mavounzy
  • J-M. Mavounzy
  • Publié le
Pour Ludovic Tolassy l’expulsion des membres du collectif Moun Gwadloup des locaux du siège du SIAEAG, sonne comme une véritable déclaration de guerre. La police nationale a exécuté l’ordonnance du juge des référés du TGI de Pointe-à-Pitre.
Les membres de ce collectif ont été sortis manu militari de ces locaux occupés depuis 2 semaines déjà.
La tente extérieure a, elle aussi, été démontée. Le tout dans le calme.
L’ordonnance en référé est tombée, hier matin, les policiers sont arrivés en fin de journée.
Pour Ludovic Tolassy le porte parole de ce groupe, la mathode va changer
LUDOVIC TOLASSY COLLECTIF MOUN GUADLOUP

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête