publicité

Les collectivités d’outre-mer ont des charges en personnel excessives, qui contribuent à leurs difficultés financières.

Dans son dernier rapport, la Cour des Comptes passe en revue les communes en sur-effectifs, comme Saint-Louis de Marie-Galante, où les emplois pour l’entretien des écoles seraient 6 fois supérieurs aux besoins réels.

© THOMAS SAMSON / AFP
© THOMAS SAMSON / AFP
  • E. Bagassien
  • Publié le
La Cour des Comptes, dans son dernier rapport, datant d’octobre 2017, consacre un large chapitre à la situation financière des collectivités d’outre-mer. Rien de bien nouveau : la juridiction confirme une situation dégradée et souvent critique.

Eric Bagassien La 1ère Radio Guadeloupoe

En cause, selon la Cour des Comptes : la majoration du traitement des fonctionnaires et le niveau excessif des charges de personnel. Des personnels parfois en sureffectifs. C’est le cas en Guadeloupe, pour les communes de Pointe-à-Pître et Saint-Louis de Marie-Galante, d’après ce rapport.

Eric Bagassien La 1ère Radio Guadeloupe



Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play