publicité

Le Conseil de surveillance du CHU se réunit aujourd'hui pour approuver le plan de délocalisation partielle et la nouvelle organisation de l’offre de soins.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Un plan qui prévoit la délocalisation partielle du CHU.
Mais le syndicat UTS-UGTG pose ses conditions pour valider ce plan. Il les a énumérées dans un courrier à la présidente du conseil de surveillance, Josette Borel Lincertin et à la directrice générale de l’ARS, Valérie Denux.
 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play