Coronavirus : les agents de sûreté de l'aéroport inquiets pour leur santé

sécurité
A l'aéroport, la queue
Devant la porte d'embarquement, la file d'attente ©clp
Les agents de sureté du site aéroportuaire de la Guadeloupe réclament des tests de dépistage du coronavirus. Plusieurs d'entre eux ont cotoyé les croisiéristes des bateaux Costa.

Des professionnels exposés


Après les agents de la police nationale, en milieu de semaine, ce sont aujourd'hui les agents de surété de l’aéroport "Guadeloupe - Pôle Caraïbes" qui se disent inquiets. 

Ces professionnels étaient en première ligne, lors de l’évacuation des croisiéristes débarqués à Pointe-à-Pitre, des bateaux de la compagnie italienne Costa, au moment même où le coronavirus faisait son apparition dans notre archipel. Or, il s'est avéré que des personnes atteintes par la maladie étaient à bord.  

Aucun dépistage, aucune précaution


Pourtant, ils n'ont bénéficié d'aucun dépistage. Les passagers qu’ils ont côtoyés n'avaient eu droit, eux, qu’à une prise de température.
Aujourd'hui, les agents de sûreté exposés réclament des tests de dépistage, pour tout le personnel.

Ismar PHOGGEA, agent de sureté et délégué syndical CGTG, à l’aéroport "Guadeloupe - Pôle Caraïbes" :
©Guadeloupe La 1ère