Coronavirus : deux patients atteints du Covid-19 évacués de Guyane vers le CHU de Guadeloupe

coronavirus
Intervention contre le Coronavirus
Deux patients positifs seront évacués ce mercredi de Cayenne vers Pointe-àPitre, par avion militaire. Ils seront pris en charge en réanimation au CHU de Guadeloupe, au sein de l'unité  Covid. 
La Guyane est maintenant passée au stade 3 de l’épidémie, compte tenu de l’augmentation des cas confirmés de Covid-19.  Les capacités de lits en réanimation dans les trois établissements mobilisés montent progressivement en puissance en fonction des arrivées des renforts de l’hexagone.  Dans un communiqué, l'ARS et la Préfecture de Guadeloupe indiquent qu'à ce jour "en attendant la finalisation d’une nouvelle unité de réanimation sur place, il est nécessaire, pour éviter la saturation, d’aider les soignants de Guyane à faire face à cette épidémie sans précédent. La Martinique a déjà accueilli quatre patients Covid-19 en réanimaton au CHUM. Des évacuatons sanitaires vers l’hexagone pourraient être également envisagées."
 

Un soutien nécessaire

Le préfet et la directrice générale de l’ARS après en avoir échangé avec leurs homologues de Guyane et de Martinique et les élus de la Guadeloupe, prenant la mesure de cette situation difficile, estiment qu'il est "nécessaire d’apporter un soutien sanitaire à la Guyane."

"Il s’agit d’une décision solidaire et responsable qui s’impose à nous."

Ainsi, deux patients positifs au Covid-19 seront évacués ce jour de Cayenne vers Pointe-à-Pitre, par avion militaire de type CASA. Ils seront pris en charge en réanimation au CHUG au sein de l’unité Covid. La stabilité de la situaton actuellement en Guadeloupe et l’expérience forte acquise par les professionnels guadeloupéens permettent leur accueil. Potentiellement deux autres patients pourraient être accueillis dans les prochains jours si cela s’avérait utile.
 

Des mesures de sécurité indispensables

Toutes les mesures de vigilance et de sécurité nécessaires seront scrupuleusement respectées, par les professionnels de santé et les personnels navigants, pendant le transport et lors de leur prise en charge. Les autorités indiquent que "la situation sera régulièrement réévaluée pour concilier, dans le même temps, l’accueil de patients guyanais et le maintien en anticipation et en cas de besoin, notre réponse sanitaire en Guadeloupe."
VOIR AUSSI :
©guadeloupe