Covid-19 : le nombre de nouveaux cas augmente de 90,8% en une semaine, en Guadeloupe

coronavirus
Vivre masqué 4
La tendance à la hausse des indicateurs de l'épidémie de Covid-19 se confirme, au regard des indicateurs de la semaine 10 et de ceux enregistrés sur les deux premiers jours de cette semaine 11. Du côté des mesures, c'est le statu quo, jusqu'au 31 mars au moins. La préfecture promet des contrôles renforcés.

"Les indicateurs virologiques continuent d'augmenter", en Guadeloupe, indique la préfecture et l'Agence régionale de santé (ARS), dans le point de situation sanitaire diffusé ce mercredi 16 mars 2022, par communiqué.

Alors que les mesures de freinage de l'épidémie de Covid-19 restent en vigueur, les autorités promettent des contrôles renforcés, durant le week-end, pour vérifier le respect du couvre-feu, le port du masque et la présentation du pass sanitaire.

L'épidémie en quelques chiffres

Les indicateurs communiqués lundi dernier, concernant la semaine 10, soit du 7 au 13 mars 2022, ont été consolidés et s'avèrent légèrement plus élevés.

Ainsi, le nombre de nouveaux cas positifs dépistés sur le territoire a augmenté de 90,8%. Il est de 3 775, contre 1 978 pour la semaine 9.
Quatre patients sont décédés, en semaine 10, dans les établissements de santé : deux au Centre hospitalier universitaire (CHU) et deux à la clinique "La Violette" de Trois-Rivières. Il s’agissait de deux femmes et de deux hommes, âgés de 74 à 80 ans.
Le taux de positivité croît ; il est de 15,9%, au lieu des 10,9% antérieurs.
Hausse, également, pour le taux d'incidence : 1001,6 pour 100.000 habitants ; il était de 524,8 précédemment.
Une personne ayant contracté la Covid-19 peut en contaminer 1,5 autre (indicateur R).
Deux nouveaux clusters ont été déclarés, en milieu professionnel ; ce qui porte à 5 le nombre de clusters suivis aujourd’hui, en Guadeloupe.

En ce début de semaine 11, les 14 et 15 mars 2022, 811 nouvelles contaminations ont été enregistrées, ce qui porte à 18% le taux de positivité pour ces deux jours.

Le variant Omicron représente toujours 100% des tests positifs.

A LIRE AUSSI : Covid-19/ Deux fois plus de cas positifs d'une semaine à l'autre, en Guadeloupe

Quant aux taux de couverture vaccinale des personnes de plus de 12 ans en Guadeloupe; ils s'élèvent à :

  • 1ère dose : 45,58 %
  • 2ème dose : 43,06 %
  • 3ème dose : 23,01 %

Impact faible sur les hospitalisations

Le nombre de nouveaux passages aux urgences, pour suspicion de Covid-19, est en diminution : 36 passages en semaine 10, contre 50 en semaine 9.
Le nombre de patients en réanimation suit la même tendance : 2 entrées en semaine 10, contre 7 en semaine 9.
Cependant, le nombre de nouvelles admissions pour Covid, tous services confondus, est en légère augmentation : 36 en semaine 10, contre 30 en semaine 9.

A LIRE AUSSI : Covid-19/ L'impact de la reprise épidémique sur l'activité au CHU de la Guadeloupe

Mesures de freinage de l'épidémie inchangées

Sans surprise, les mesures préfectorales de freinage de l'épidémie actuellement en vigueur sont maintenues ; ce, jusqu'au 31 mars 2022 :

  • Le couvre-feu est maintenu de 23h00 à 05h00 du matin ;
  • Le port du masque reste obligatoire, dans l’espace public intérieurs et extérieurs, y compris lors de rassemblements revendicatifs ou pour assister à des évènements culturels et festifs ;
  • Le respect des gestes barrières, en toutes circonstances, reste de rigueur ;
  • La jauge pour les cultes et les obsèques est toujours d'actualité ;
  • Il faut toujours présenter un pass sanitaire, dans les établissements recevant du public (ERP) concernés (liste sur le site internet de la Préfecture) ;
  • Les discothèques sont autorisées à accueillir du public, de 23h00 à 5h00 du matin. Les clients devront présenter un pass sanitaire, pour y accéder et présenter une justification d’entrée ou de consommation, en cas de
  • retour à leur domicile durant le couvre-feu.

Rappel de la consigne de prudence :

Il faut redoubler de vigilance dans le respect de tous les gestes barrière, s’isoler en cas de signes évocateurs et se faire tester au moindre doute, que l’on soit symptomatique ou personne contact.

Communiqué de presse de la préfecture et de l'ARS Guadeloupe - 16/03/2022.