Covid-19 : légère baisse des contaminations sur deux jours

coronavirus
Coronavirus
Pour la première fois depuis le début de la 4ème vague, les contaminations passent sous la barre des 1 000 cas en deux jours, avec 985 nouveaux cas de Covid-19 détectés depuis le dernier point de situation.

Le pic épidémique de cette 4ème vague de Covid-19 serait-il passé ? C'est en tout cas ce que laissent penser les derniers chiffres du bilan de situation publé par l'ARS. Depuis le 25 août 2021, la Guadeloupe recence 985 nouveaux cas de Covid-19 soit 2 341 nouveaux cas cumulés depuis lundi. Les indicateurs sont globalement en baisse avec un taux de positivité à 16.3% et un taux d'incidence de 1 008 /100 000 habitants sur 7 jours glissants. Cinq nouveaux clusters ont été détectés par la plateforme Riposte, et un peu plus d'une trentaine sont actuellement en cours d'investigation.

Les hôpitaux toujours en tension

Ce léger repli de l'épidémie n'est pas encore sensible sur l'activité des hôpitaux. Les établissements de santé du territoire restent à flux tendu malgré un effort continu sur les capacités en réanimation. À ce jour sur les 92 lits de réanimation que compte le territoire, 71 sont occupés par des patients Covid. 342 patients sont hospitalisés en médecine et 67 sont pris en charge en hospitalisation à domicile.

L'opération Hippocampe qui permet l'évacuation sanitaire de patients jugés assez forts pour supporter le transfert est toujours en cours. Lors d'une prochaine rotation, 10 patients seront emmenés vers l'Hexagone ce qui portera à 38 le nombre total des évacuations sanitaires réalisées depuis le début de cette quatrième vague.

Dans les Îles du Nord, 21 patients sont hospitalisés en service de médecine. 

La prise en charge des malades s'améliore aussi sensiblement, grâce à au matériel médical qui continue d'arriver. Ce dimanche, un avion de fret est attendu. Il transporte 300 concentrateurs d'oxygène, envoyés par l'État, des lits et des chariots de médecine, ainsi que des appareils nécessaires pour limiter la détresse respiratoire des patients. 

Malheureusement, la Guadeloupe continue de perdre ses enfants avec 28 décès supplémentaires à déplorer depuis mercredi dernier.