Covid 19 : des soignants du CHU sont-ils à l'origine du cluster découvert en Guadeloupe ?

coronavirus
Entrée du CHU de Guadeloupe
©Eric Stimpfling
Selon l'UGTG, des internes du CHU des Abymes sont à l'origine du cluster découvert en Guadeloupe, ce lundi. Le CHU confirme que des soignants sont confirmés positifs mais se veut rassurant. 6 jeunes adultes testés positifs ont participé à des rassemblements festifs à Saint-Martin puis en Guadeloupe.
Selon l'UGTG, 3 des 6 jeunes adultes à l'origine du cluster découvert en Guadeloupe ce lundi sont des soignants du service de réanimation du CHU venus de l'Hexagone.


Selon le syndicat,

il s’agit d’un interne et de deux infirmière (...) partis « faire la fête » à Saint-Martin et, revenus de Guadeloupe, ont continué à « faire la fête »avec leurs amis et collègues en Guadeloupe, avant de reprendre le travail au CHU.

Elie Domota, secrétaire général UGTG


L'UTS-UGTG a interpellé la direction du CHU par le biais du CHSCT quant aux mesures qu'elle compte mettre en place pour la protection des malades, des agents et des familles.

Ecoutez Gaby Clavier, le secrétaire général de l'UTS UGTG. Il est interrogé par Marie-Line Plaisir et Bruno Pansiot-Villon
 
©Guadeloupe La 1ère

La direction du CHU confirme que 3 soignants (et non un soignant et deux infirmières) de l'hôpital ont bien été testé positifs au coronavirus et mis en quarantaine. Elle affirme qu'il n'y a pas de transmission intra CHU du coronavirus.

 

Dr Tania Foucan, Praticien hospitalier, hygiéniste et responsable des risques associés aux soins


Sont-ils à l'origine du cluster géré par l'ARS. Selon la direction du CHU, une jeune soignante a séjourné à Saint-Martin. A son retour en Guadeloupe, elle s'est rendue à une fête privée. Elle a ensuite été contactée par l'ARS qui l'a informée qu'elle a été en contact avec le virus. Asymptomatique, elle estallée se faire tester et a alors découvert qu'elle était positive. Deux de ses collègues qui avaient participé à cette fête ont alors été testés et confirmés positifs, selon le docteur Tania Foucan qui déclare que ces soignants sont bien un cluster mais ne pas être en mesure d'affirmer qu'ils sont à l'origine du cluster de l'ARS. 
Selon la direction du CHU, les patients ne sont pas en danger.
 

Tania Foucan - Praticien hospitalier, hygiéniste et responsable de la gestion des risques associés aux soins


La fête à laquelle ont participé les soignants était composée d'une trentaine de personnes selon la direction du CHU et a conduit à la recherche d'un peu plus de 70 cas contacts parmi les participants et leurs proches. Pour l'instant les retours sont négatifs selon Tania Foucan. 
Le cluster découvert par l'ARS a conduit à la recherche de 77 cas contacts. Les deux sont-ils liés? Interrogée, l'ARS n'a pas répondu. 

La directrice de l'ARS, Valérie Denux, a par ailleurs déclaré hier qu'elle travaillait sur une autre fête qui pourrait les conduire à 200 cas contacts. 
 

 

UGTG Cluster Covid 19

Les Outre-mer en continu
Accéder au live