Covid-19 : Vague meurtrière et drame familial

coronavirus
Retour sur la quatrième vague de Covid, l'une des plus meurtrières en Guadeloupe. Un an après, des familles touchées par le deuil ont accepté de revenir sur cette période sombre. Deux témoignages bouleversants.

Il y a un an, la Guadeloupe vivait une 4ème vague de Covid-19 particulièrement meurtrière, entre engorgement des services hospitaliers, manque criant de moyens médicaux, sous-nombre de personnels de santé et défiance de la population envers le vaccin contre le virus.

L'archipel n'a pas échappé à la vague foudroyante d'une ampleur inédite portée par le variant Delta dans tout l'Outremer.

Delta, ce sont ces morts en cascade officiellement répertoriés comme décédés du virus, qui s'entassaient à la morgue de l'hôpital et dans les chambres funéraires, dans des conditions qui faisaient frémir.

Un an après, des familles endeuillées ont accepté de témoigner.