De l'eau saine pour dépolluer les poissons "chlordéconés"

eau potable
Les chercheurs  du Laboratoire de Biologie Marine de l’Université des Antilles révèlent  que les poissons pollués par le chlordeconne mettent 2 mois à se dépolluer à 90% lorsqu’ils sont dans de l’eau saine.
C’est une découverte importante pour les marins-pêcheurs de Guadeloupe : la pollution par chloredeconne devrait donc rester confinée dans les zones actuellement interdites et ne pas  s’étendre…. 
ECOUTEZ : Soizig LEMOIGNE Maître de Conférence au Laboratoire de biologie marine de l’université des Antilles 

Soizig Lemoigne

Réaction donc des principaux intéressés, les marins-pêcheurs de Guadeloupe. Pour eux, si ces découvertes sont porteuses d’espoir il ne faut pas tomber pour autant dans une euphorie excessive. Il est encore trop tôt. Pour l’heure, ce qui semble acquis, et c’est déjà beaucoup, c’est que la pollution par la chloredeconne devrait rester confinée dans les zones actuellement interdites et ne pas  s’étendre….Au-delà, l’autre enseignement, c’est qu’il faut continuer à investir dans la recherche, pour trouver des solutions.