Des agents communaux formés au métier de garde littoral

environnement
Restitution de la formation des gardes du littoral, à Babin/Morne-à-l'Eau - 10/05/2022.
Restitution de la formation des gardes du littoral, à Babin/Morne-à-l'Eau - 10/05/2022. ©Eddy Golabkan - Guadeloupe La 1ère
Les communes contribueront à la préservation des espaces naturels dont le Conservatoire du littoral a la gestion. Dans le cadre de la convention correspondante, l’ONF et le CNFPT forment des agents, chargés notamment de surveiller et d’entretenir les sites côtiers de l’archipel.

Une communauté de gardiens des zones côtières de la Guadeloupe est en cours de constitution, sous l’impulsion du Conservatoire du littoral et de l’Office national des forêts (ONF), en partenariat avec le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).

En effet, quinze agents communaux, recrutés en tant que gardes du littoral, améliorent actuellement leurs compétences.
Ils sont employés par les villes de Baie-Mahault, Petit Bourg, Morne-à-l’Eau, Le Gosier, Gourbeyre, Sainte-Anne et, dans les îles du Sud, les communes de Marie-Galante et Terre-de-Haut.

Ils ont pour mission d’assurer la gestion, la préservation et la valorisation des espaces naturels sur les terrains appartenant au Conservatoire du littoral. Dans ce cadre, ils assureront des actions de surveillance, de police, d’entretien et de suivi de travaux d’aménagement, ainsi que d’accueil et de sensibilisation du public à l’environnement.

Le Conservatoire du Littoral confie aux collectivités la gestion de ses sites, via des conventions. C’est ainsi qu’il y a du personnel dédié à la surveillance de ces espaces. Et, donc, ces personnels qui ont été recrutés, nous avons la responsabilité de les professionnaliser, de les faire monter en compétences. Donc nous organisons ces formations de manière à ce qu’ils puissent acquérir l’ensemble des éléments, des paramètres, des connaissances nécessaires, pour la bonne exécution de leur mission, sur le terrain.

Didier Lambert, en charge de l’aménagement et de la gestion des sites au sein du Conservatoire du littoral, en Guadeloupe  

Didier Lambert, en charge de l’aménagement et de la gestion des sites au sein du Conservatoire du littoral, en Guadeloupe ©Eddy Golabkan et Rémi Defrance - Guadeloupe La 1ère

Et c’est l’ONF qui intervient comme formateur, sur l’ensemble des modules portant sur des thématiques diverses telles que :

  • la présentation des statuts de protection des espaces naturels ;
  • la police de l’environnement ;
  • la botanique ;
  • l’animation nature ;
  • la production de compte-rendu ;
  • la réalisation du diagnostic écologique d’un site naturel ;
  • ou encore l’identification des contraintes et atteintes auxquelles est soumis un secteur.

C’est très important, puisque plus on a d’acteurs qui vont œuvrer pour l’environnement, pour la sensibilisation et la protection de l’environnement, mieux c’est ! Et ce sont tous les citoyens qui sont concernés.

Aude Michon, chargée de projets à l’ONF Guadeloupe
Aude Michon, chargée de projets à l’ONF Guadeloupe ©Eddy Golabkan et Rémi Defrance - Guadeloupe La 1ère

Une séance de restitution des acquis était organisée, dans la matinée de ce mardi 10 mai 2022, sur la plage de Babin, à Vieux-Bourg/Morne-à-l’Eau.

Reste à gagner en expérience, désormais, pour les membres du groupe.

On envisageait aussi que, grâce à cette formation, il puisse se créer un réseau.

Fred Julia conseiller formation au CNFPT
Fred Julia conseiller formation au CNFPT ©Eddy Golabkan et Rémi Defrance - Guadeloupe La 1ère

Cette formation et ce poste de garde du littoral comble les principaux intéressés, déjà amoureux des espaces naturels et conscients de la nécessité de la mission qui leur est confiée. C’est le cas de Jacky Landre, agent à Baie-Mahault et de Stanley Julan, agent à Gourbeyre :

Gardes Littoral ©Eddy Golabkan et Rémi Defrance - Guadeloupe La 1ère

Ce partenariat permettra de renforcer la prise en compte de la préservation de la biodiversité dans les politiques portées par les collectivités et la nécessité d’une gestion intégrée des écosystèmes fragiles.

Les partenaires de cette initiative.