Des planteurs veulent un délai

agriculture
Alors que la campagne sucrière doit s’achever demain (samedi) en Guadeloupe dite continentale, certains planteurs de canne (affiliés notamment à la FDSEA), se sont de nouveau mobilisés hier matin, devant l’usine Gardel au Moule. La sucrerie était une nouvelle fois arrêtée lundi, à cause d’une panne à la CTM (centrale thermique du Moule).
La FDSEA demande donc un second report de la date de fin de coupe. En réalité, le volume total traité à ce jour atteint déjà les 435 000 tonnes, ce qui correspond aux dernières estimations arrêtées le 29 juin par le Comité de liaison. Mais selon les planteurs et les opérateurs de coupe, il reste encore beaucoup de parcelles récoltables. La richesse saccharine est particulièrement  basse, un taux moyen autour de 4 en Basse-Terre et 6 en Grande-Terre.