Un avertissement pour les deux chauffeurs de taxis

transports
Les conséquences de leur mobilisation d’octobre dernier, lorsqu'une centaine de professionnels du secteur s’est mobilisée pour obtenir un arrêté de prise en charge des croisiéristes sur le terminal croisière du Grand Port Maritime de la Guadeloupe, à Pointe-à-Pitre.
Parmi les 100 voitures qui ont participé aux opérations escargot, deux chauffeurs ont été déférés devant cette commission administrative hier après-midi, à la sous-préfecture de Pointe-à-Pître. Ils risquaient des pertes de points sur leur permis de conduire et, de facto, un retrait de leur carte professionnelle.
Au final, ils ont écopé d'un simple avertissement.
©guadeloupe