publicité

Développer l’agriculture à Saint-Martin

L’île de Saint-Martin aimerait bien dépendre un peu moins de l’extérieur pour son alimentation, et donc développer le secteur agricole.
Depuis le passage d’Irma, les services de l’Etat et la collectivité manifestent une volonté commune de sortir l’économie de l’île du « tout touristique »

© J. Champion
© J. Champion
  • J. Champion
  • Publié le
Cette politique agricole sera arrêtée par le COSDA (*), Comité d’orientation stratégique et de développement agricole, co-présidé par la préfète et le président du Conseil territorial, et composée également de représentants de la profession. L’instance a été créée par un arrêté préfectoral du 23 juillet 2018. Le COSDA de Saint-Martin a été installé lundi 1er octobre.
Pour l’heure, l’agriculture, qui occupe 267 hectares (soit 5 % de la superficie de la partie française), est constituée essentiellement d’élevages de bovins, avec également quelques petites productions végétales. 
Emmanuel Gimenez-Richardson, exploitant agricole à Colombier © J. Champion
© J. Champion Emmanuel Gimenez-Richardson, exploitant agricole à Colombier
(*) Ce comité est chargé, en concertation avec les chambres consulaires et les organisations professionnelles agricoles et en tenant compte des orientations arrêtées au sein du conseil d’administration et des comités sectoriels de l’ODEADOM, de définir une politique de développement agricole, agro-industriel, halio-industriel et rural commune à l’État et aux collectivités territoriales, notamment pour la mise en œuvre des programmes de l’Union européenne. A cette fin, il est informé de l’utilisation des crédits affectés par la Communauté européenne, l’État et les collectivités territoriales dans le domaine des activités agricoles et forestières.

Le magazine Kamannyòk vous propose une série de reportages sur l’agriculture à Saint-Martin.
* Premier volet, samedi 6 octobre, avec le portrait d’un des acteurs de ce développement agricole, Emmanuel Gimenez-Richardson (38 ans), qui a repris, il y a six ans, l’exploitation familiale de 40 hectares, située à Colombier (avec 35 bovins actuellement).
* Kamannyòk, un magazine de Josiane Champion, diffusé le samedi à 6h15 et 13h15, sur l’antenne radio de Guadeloupe la 1ère (puis en podcast sur guadeloupe.la1ere.fr).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play