guadeloupe
info locale

Les difficiles lendemains de grève au CHU

santé
L’UTS UGTG dénonce “une vague de répression” au CHU de la Guadeloupe après la fin de la grève au sein de l’établissement hospitalier universitaire.
Selon les responsables du syndicat, plusieurs agents ont déjà fait l’objet de convocation au commissariat de police.
Ce matin il y en aurait un nouveau. L’UTS, l'Union des travailleurs de la santé, appelle à une mobilisation devant le poste de police. Gaby Clavier dénonce des intimidations et demande le retrait de toutes les procédures judiciaires ou disciplinaire engagées contre des membres de l’intersyndicale qui s’est mobilisée
©guadeloupe
Publicité