guadeloupe
info locale

Difficiles négociations entre la DAAF et les planteurs de canne autour de l'aide à la garantie de prix

L’Iguacanne (Interprofession planteurs et sucreries) avait de nouveau rendez-vous avec la DAAF, ce jeudi après-midi, à l’antenne de Dothémare de la Direction de l’agriculture, dans le cadre des négociations sur l’évolution de "l‘aide à la garantie de prix", versée par l’Etat aux producteurs, sur chaque tonne de canne vendue aux usines.
Mais la réunion a capoté. Les planteurs refusent le nouveau système proposé par la DAAF à compter de 2019, à savoir une diminution de cette aide AGP pour les "agriculteurs à titre secondaire", alors qu’elle serait augmentée pour les "agriculteurs à titre principal". Les planteurs et les industriels ont quitté la table des discussions.
Le volet B de la "convention canne 2016-2022" n’a donc pas été signé, comme l’espérait pourtant la DAAF…

Une autre réunion est prévue, ce vendredi, cette fois dans le cadre des NAO, les négociations annuelles obligatoires, entre syndicats d’ouvriers et patrons de sucreries et distilleries.
Publicité