DIRECT/ Les stigmates laissés par la tempête tropicale Fiona sur l'archipel Guadeloupéen.

cyclones
Dégâts provoqués par la tempête tropicale Fiona, dans la résidence Marquisat, à Capesterre-Belle-Eau - 17/09/2022.
Dégâts provoqués par la tempête tropicale Fiona, à la résidence Marquisat, à Capesterre-Belle-Eau - 17/09/2022. ©Florence Péroumal
La tempête tropicale Fiona a ravagé une partie de la Guadeloupe. Les zones submergées par la houle, inondées par les rivières ou les canaux en crue, ou encore où l'eau de pluie s'est infiltrée jusque dans les foyers sont nombreuses. Faisons le tour des communes, en images.

On apprenait, ce matin, lors de l'intervention du préfet Alexandre Rochatte, sur Guadeloupe La 1ère la radio, le décès d'un homme, résident de Rivière des Pères, quartier de Basse-Terre très impacté par les fortes pluies et la houle. Le corps du malheureux a été retrouvé, dans la matinée, sur le bord de la route, près des rochers. Son habitation a été emportée par les eaux et, vraisemblablement, lui avec.

Fiona a donc tué, en Guadeloupe.

La tempête tropicale a aussi provoqué d'importants dégâts, dans plusieurs communes de l'archipel. Ce sont surtout les eaux, de la houle, des rivières en crue et des fortes pluies, qui sont à l'origine des stigmates constatés dans le territoire, au réveil de ce samedi 17 septembre 2022.