guadeloupe
info locale

La distillerie Séverin au cœur d'une guerre d'actionnaires

agriculture
Roue de la distillerie Séverin
©P. Labéca
Un divorce loin d'être à l'amiable. La famille Marsolle, propriétaire historique, avaient choisi de ceder une partie de ces actions, notamment à José Pirbakas. Mais aujourd'hui les deux parties sont à couteaux tirés et la justice s'en est mêlée. Elle a ordonné l'expulsion de José Pirbakas
Lorsqu'elle a été établie en juin 2014, la cession d'actions prévoyait malgré tout que la famille Marsolle conservait la propriété des murs de la société pour laquelle le nouvel actionnaire se devrait de lui verser un loyer.
José Pirbakas pour sa part estime avoir payé ce qu'il devait vraiment payer.
Les affaires de la distillerie étant en difficulté, les relations entre les deux anciens partenaires se sont très vite détériorées. Et désormais, le divorce est consommé. Les propriétaires ont décidé de cesser leur collaboration avec José Pirbakas et ont saisi la justice. Ils ont obtenu l'expulsion de José Pirbakas au grand dam de ce dernier. Il se doit malgré tout d'avoir quitté les lieux avant demain, 6 juin 2019. Et du côté de la distillerie l'ambiance est plutôt au vinaigre
©guadeloupe

 E-M. Golabkan, O. Garrett-Alaïs et P. Labéca
Publicité