publicité

Le dossier de l'eau s'immisce dans toutes les sphères de décisions de la Guadeloupe

Entre la position des quatre maires de La Riviera du Levant pour régler la crise de l’eau, le nouveau comité des usagers de l'eau et le forum de tous les acteurs du dossier à l'initiative du département, le dossier de l'eau fait encore parler de lui aujourd'hui

  • La 1ère Guadeloupe
  • Publié le
« La Riviera du Levant » prend acte de la déclaration des présidents des cinq autres communautés d’agglomération et de communes de l’archipel, sur le dossier de l’eau. Réunie hier soir, la Conférence des maires de la CARL dit « s’inscrire pleinement dans cette démarche de concertation salutaire », pour que chaque Guadeloupéen ait de l’eau à son robinet. Une volonté des élus qui doit se traduire par un plan d’actions concret, porté par un outil juridique dédié, estime la CARL. Le plan d’urgence de 71 M€, qui doit être conforté par des études, doit concerner l’ensemble du territoire, en priorisant les travaux sur le réseau de distribution, afin de permettre l’approvisionnement en eau de 100 000 foyers à l’horizon des trois prochaines années, précise le communiqué. Et selon les élus de La Riviera du Levant (qui regroupe les communes de Gosier, Sainte-Anne, Saint-François et la Désirade), la mise en oeuvre de ce plan appelle la mise en place « d’une seule et même structure pour la gestion de l’eau en Guadeloupe ». Une structure unique, qui « seule apportera une réponse efficiente au enjeux d’ingénierie financière, technique et de gouvernance mutualisée et concertée avec les usagers ». Les maires de la CARL rappellent que cette gouvernance unifiée est une des conditions avancées par l’Etat, la Région et le Département pour leur accompagnement financier.
De leur côté, les différents collectifs de l’eau, notamment du sud Basse-Terre, se sont réunis hier soir à la Maison des avocats à Pointe-à-Pitre. Ces collectifs d’usagers envisagent de déposer, dans les prochains jours, des plaintes avec constitution de partie civile contre la communauté d’agglo Grand Sud Caraïbes, à cause des coupures récurrentes subies dans certains quartiers.

Enfin, la présidente du Département, Josette Borel-Lincertin, convie l’ensemble des présidents d’EPCI à une grande réunion lundi, à la résidence départementale du Gosier. Une rencontre en présence du président de région, Ary Chalus, et des responsables de l’Office de l’Eau de la Guadeloupe. L’objectif est d’analyser les propositions des signataires de la déclaration des présidents de communautés d'agglomération et les conditions de mise en œuvre des deux plans proposés par le document

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play