guadeloupe
info locale

L’enseignement du créole serait-il en sursis dans l’académie de Guadeloupe ?

éducation
Palé kréyol
C’est l’avis en tous cas de certains syndicats d’enseignants. Ils parlent même de liquidation programmée de la langue
En cause l’application de la réforme Blanquer. Avec le nouveau baccalauréat, le coefficient de l’option créole est très peu élevé. Conséquence, de moins en moins d’élèves la choisissent.
De plus, l’enseignement de la langue a purement et simplement disparus du programme des filières technologiques et très peu  de lycées ouvrent des classes pour l’enseignement du créole. La place qui lui est accordée par le nouveau bac suscite des inquiétudes. Le SPEG a donc demandé aux parlementaires de défendre la cause du créole à l'école. Il réclame plus précisement l'ouverture des portes des BTS

Eric Bagassien Guadeloupe La 1ère

VOIR AUSSI :
©guadeloupe
Publicité