publicité

Exclusif : l'expertise graphologique qui confond Wendy

Le bras de fer entre Wendy, étudiante en droit et l'UA, proche d'un épilogue ? Elle assure avoir retrouvé sa copie d'examen perdue avec une note de 17,5/20. Examen auquel elle était absente selon la faculté. Une expertise graphologique infirme la version de la jeune fille. Pire, elle l'incrimine.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Depuis un mois, le conflit qui oppose l'étudiante en 1ère année de droit, Wendy Zébo et l'université des Antilles, fait régulièrement l'objet de rebondissements. Un collectif appelle à la mobilisation pour soutenir Wendy, une jeune étudiante en droit qui s'est lancée dans une bataille contre l'administration. La jeune femme n'a pas été admise en deuxième année... Selon la faculté, elle ne se serait pas présentée à un examen. Elle affirme le contraire.
A la veille d'un blocage annoncé de la faculté, par les soutiens de la jeune fille, le Président de l'université, le Professeur Eustase Janky, s'est exprimé sur le plateau de Guadeloupe La 1ère, dévoilant les résultats d'une analyse graphologique pratiquée sur la copie de la jeune fille. 
 

Le rappel des faits 

Les faits remontent à juin, période des épreuves de rattrapage. L'étudiante en droit affirme avoir remis sa copie au professeur. Elle reconnaît toutefois avoir oublié de signer la feuille de présence, où son nom n'apparaîtrait pas. Autre problème, sa copie disparaît.
Lors des résultats, elle découvre sa note, un zéro pour absence injustifiée. Elle décide alors de porter réclamation. La jeune fille soutenue par sa mère, mais également par les membres du journal Rebelle ,explique avoir retrouvé sa copie par terre, dans un bureau de l'administration. Sa note 17,5/20.
L'université ne reconnaît pas ce résultat. 

A (re) voir le reportage d'Eric Rayapin et Bruno Pansiot-Villon : 
Affaire Wendy/UA : Rappel des faits

L'expertise graphologique ne confirme pas la version de Wendy

Depuis le début de cette affaire, chaque partie campe sur ses positions. La jeune fille a été reçue par les instances de l'université, mais sans trouver de solution satisfaisante pour l'étudiante. D'autant plus que le professeur a déclaré sur l'honneur ne pas avoir corrigé cette copie.
Ses soutiens, des syndicats et organisations politiques ont donc menacé de bloquer de la faculté, ce mardi 9 octobre. 
Une possible mobilisation alors que les résultats d'une expertise graphologique, demandée par le président Janky ne va pas dans le sens de la version de l'étudiante. Pire, ils l'incriminent...

Les résultats de l'analyse révélé par Eustase Janky, sur le plateau de Guadeloupe La 1ère : 
Extrait Eustase Jancky : Résultats expertise graphologique
 

Quelles conséquences ? 

Selon le Professeur Janky, l'étudiante sera reçue demain, mardi 9 octobre par la direction de l'université. Les résultats de l'expertise graphologique lui seront communiqués. Une rencontre qui pourrait s'avérer déterminante pour l'avenir de l'étudiante. 
Extrait Eustase Jancky : Les suites de l'affaire

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play