Face à l'augmentation des prix des carburants, les compagnies maritimes de l'Archipel revoient leurs prix à la hausse

transports
Bateaux à quai
Les bateaux à quai à la Gare maritime de Bergevin ©E. Stimpfling
L'évolution des prix des produits pétroliers a un réel impact sur l'activité économique en Guadeloupe. Il n'y a pas que le secteur routier qui doit faire face aux conséquences. Le maritime est aussi directement frappé par la situation mondiale. Les différentes compagnies ont été obligées de s'adapter avec des tarifs revus à la hausse.

Beaucoup de monde  ce matin à la gare maritime internationale de Bergevin. Entre touristes et locaux, les deux navires à destination de Grand Bourg de Marie-Galante affichent complet ou peu s’en faut. Les deux compagnies maritimes affichent pourtant depuis hier des tarifs à la hausse pour les passagers mais aussi pour les bagages.

Les passagers à la Gare Maritime
. ©E. Stimpfling

Une augmentation inéluctable, la faute au prix du gasoil. Le carburant, pourtant détaxé, représente désormais le premier poste de dépenses pour les compagnies maritimes, loin devant les charges de personnel

Claude Vala, directeur Val’Ferry 

©Guadeloupe

Onick Deravel, directeur général adjoint Express des Iles

©Guadeloupe

En plus de l’augmentation du prix des billets, les deux compagnies ont également été contraintes de revoir à la baisse la desserte entre la Guadeloupe et la Grande Galette. La rotation de la mi-journée a été provisoirement suspendue. 

bateaux à quai à Bergevin
Bateaux à quai à Bergevin ©E. Stimpfling