guadeloupe
info locale

Les familles guadeloupéennes en quête de leurs racines

société
Les Jacoby-Koaly
©R. Lami
Quand les liens d'une famille se resserrent. Les Jacoby Koaly ont retracé leur arbre généalogique lors d'un grand rassemblement ce dimanche. Ces rencontres familiales se multiplient depuis ces dernières années. Un retour aux fondamentaux selon les sociologues
Le modèle de la famille, au sens guadeloupéen du terme, est-il en train de reprendre ses marques dans la société guadeloupéenne ? Des signaux semblent aujourd'hui l'affirmer. Certes, la vie citadine et les résidences et cités autour de tous les bourgs et centres-ville traditionnels, mais aussi les effets d'une prise directe avec l'Hexagone et le monde, et, non moins négligeable, l'influence de la télévision et des réseaux sociaux, n'ont pas manqué de porter atteinte à ce modèle. 
Bien des dérives en ont résulté mais en profondeur, la famille élargie de la Guadeloupe s'est réduite à la famille nucléaire occidentale, avec la disparition des solidarités traditionnelles et l'apparition de générations spontanées sans repères et sans références.


A la recherche des liens familiaux


Cela, beaucoup l'ont dénoncé, sans pour autant pouvoir agir contre un processus qui semblait même irréversible. Pourtant, une tendance à retisser ses liens familiaux transgénérationnels se dessine ici et là donnant une nouvelle image de la famille guadeloupéenne. La reconstitution des arbres généalogiques devient un essentiel pour beaucoup et les regroupements familiaux en sont la traduction pratique.
Arbre généalogique des Jacoby-Koaly
©R. Lami

Exemple parmi tant d'autres, celui de la famille Jacoby koaly. Ce dimanche était particulier pour elle. En cette période de grandes vacances, la famille au grand complet était réunie sur le site patrimonial de Duval Petit Canal. Une rencontre intergénérationnelle pour retrouver les siens et apprendre à se connaître. Un grand moment de convivialité.
©guadeloupe
Voir aussi :
©guadeloupe
Arbres généalogiques de Jacoby-Koalys 2
©R. Lami


 
Publicité