Fanm ! pa jwé épi santé a tété a zot *

cancer
Dépistage cancer du sein
©L. Gaydu
Octobre rose souligne l’importance du dépistage du cancer du sein. Il permet en effet de soigner ce cancer plus facilement et de limiter les séquelles liées à certains traitements. Mais trop peu de femmes le font malgré les campagnes d'information de l’Agwadec.
A 53 ans, Véronique n'en est pas à sa première mamographie. Une fois de plus, elle a choisi de répondre à l'invitation de l'Agwadec pour effectuer cet examen. Peut-être d'ailleurs parce que, dans son entourage, plusieurs de ses connaissances ont été confrontées au cancer du sein. Alors, elle se veut prudente.
©guadeloupe
Le laboratoire où elle a choisi de se rendre a eu le souci de tout mettre en oeuvre pour que les femmes qui ont à effectuer cet examen le fassent en toute sécurité et sans traumatisme.
 
©guadeloupe
 
Dépistage cancer du sein 2
©L. Gaydu
Avec Octobre Rose, la mobilisation est de mise pour inciter les femmes à se soumettre à ce dépistage du cancer du sein.  Aujourd’hui il ne concerne d'ailleurs plus uniquement les femmes de plus de 50 ans puisque, de plus en plus de femmes à l’âge de la quarantaine et parfois même plus jeunes sont diagnostiquées. Pourtant, seule la moitié des femmes qui reçoivent les invitations au dépistage de l'AGWADEC y souscrit.
©guadeloupe
examen mammographie cancer du sein
©L. Gaydu

On ne le rappelle peut-être pas assez mais le cancer du sein représente un tiers des nouveaux cas de cancers chez la femme. De fait, plus le cancer du sein est détecté tôt et mieux il peut être pris en charge.
Cela, Véronique l'a bien compris. En se laissant filmer, elle souhaitait avant tout contribuer à faire passer cette information
©guadeloupe
campagne dépistage du cancer du sein
©L. Gaydu
 VOIR AUSSI : 
©guadeloupe
©guadeloupe
* Femmes, ne jouez pas avec la santé de vos seins

Pourquoi se faire dépister : Explications de l'Institut National du Cancer
Les Outre-mer en continu
Accéder au live