La fête des cuisinières un atout pour le tourisme durant les vacances

traditions
Sortie des cuisinières
©R. Lami
Comme chaque année, le samedi qui suit la fête de Saint Laurent est consacré à la fête des cuisinières. Et ils étaient nombreux aujourd'hui encore sur leurs parcours. De l'église Saint Pierre et Saint Paul au Hall des Sports Paul Chonchon, le défilé de goûts et de couleurs a ravi les visiteurs
Combien étaient-ils sur cette place Gourbeyre, guettant la sortie de l'église des cuisinières ? Plusieurs centaines venues de partout, d'ici, d'ailleurs, Guadeloupéens ou touristes de tous les pays, tous se pressant pour voir sortir les belles dames de la cuisine guadeloupéenne. Des dames, des plus jeunes aux plus anciennes, et des hommes aussi. Tous et toutes conscients d'être les héritiers d'un patrimoine qu'ils veulent garder jalousement et transmettre aux générations futures. 104 ans après sa création, le "cuistot mutuel" garde toute sa jeunesse. Même sa doyenne portait haut ses couleurs ce matin encore.
Man Gégé
Man Gégé, 104 ans, cuisinière à vie ©R. Lami
©guadeloupe
Et c'est parce que l'évènement attire et fait plus que jamais partie des rendez-vous des vacances que le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe compte bien miser sur lui. Au milieu des nombreux touristes, certains s'étaient glissés avec des missions chaque fois bien particulière pour promouvoir cette fête et ce qu'elle revêt
©guadeloupe
Et pour joindre le goût et les saveurs au florilège de couleurs, les cuisinières n'ont pas manqué de distribuer sur leur passage les fruits de leurs minutieuses préparations, avant de se retrouver pour le grand déjeuner et surtout, pour le bal qui vient toujours clôturer la fête, depuis déjà 102 ans....
aux côtés de Saint Laurent
©R. Lami
Jeunes et moins jeunes
©R. Lami
Touristes à la fête des cuisinières
©R. Lami
Florilège
©R. Lami
VOIR AUSSI :
©guadeloupe





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live