Fin de l'aventure pour le Val Ferry

transports
Val ferry
©E. Stimpfling
Voilà plus de deux mois que l’Idéal a cessé ses rotations sur la ligne Guadeloupe Martinique. Officiellement le car ferry est en maintenance pour une durée indéterminée, suite à des problèmes techniques sur un des 4 moteurs. En réalité, le navire est à vendre. 
Plusieurs courtiers maritimes proposent le navire sur leur site. Le prix serait de 6 millions d’euros. Interrogé, Claude Vala, le directeur de la compagnie Val’Ferry se refuse à tout commentaire.
L’arrêt de l’Idéal intervient alors que la compagnie Val Ferry a bénéficié le 18 juillet dernier d’une aide financière du Conseil  régional, 390 00 euros au titre de son programme d’investissement.
Lancé en juillet 2018, l’Idéal n’a pas vraiment réussi à convaincre face à son concurrent l’Express des Iles, déjà présent sur la desserte depuis octobre 2011. Réunis, ces deux armements totalisent une capacité de 799 passagers et de 30 véhicules. Une offre visiblement excédentaire par rapport au marché actuel.
Entre les mois de juillet 2018 à juillet 2019, 80 102 passagers ont utilisé cette ligne au départ de Pointe-à-Pitre.
Par le passé, 5 autres compagnies maritimes (1) avaient également positionné un car-ferry sur la desserte des deux îles. Toutes ces tentatives s’étaient soldées par des échecs commerciaux.
 
 (1)    Caribia Ferries (Caribia Viva), Caribbean Ferries (Incat K3), Transisland (Smyril), Brudey Frères (Madikera), Star Ferries (Incat K3).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live