Fin de la période d'isolement pour les passagers non-vaccinés entre la Guadeloupe et la Martinique

coronavirus
Valise aéroport
©DR

Compte-tenu de l’évolution favorable des indicateurs épidémiologiques en Guadeloupe et en Martinique, les préfets des deux îles rétablissent la libre circulation entre les deux territoires. 

En raison de la baisse du nombre de cas, à la fois en Guadeloupe et en Martinique, les préfets des deux îles annoncent un allègement progressif des mesures en vigueur.

Ainsi, la période d'isolement de 7 jours, jusqu'ici obligatoire pour les personnes non-vaccinées se déplaçant entre les deux territoires, est levée, à compter de ce mardi 22 juin.

De plus, les mesures applicables aux déplacements de personnes entre Saint-Martin et les îles soeurs évoluent également ce même jour.
Alexandre Rochatte, préfet de Guadeloupe et Stanislas Cazelles, préfet de Martinique ont décidé qu'à partir du 22 juin, les passagers âgés de onze ans et plus en provenance de Saint-Martin, qui ne présentent pas de schéma vaccinal complet seront soumis aux mesures à plusieurs mesures.
Un test PCR de moins de 72 heures ou anti-génique de moins de 48 heures avant l'embarquement, justification d’un motif impérieux et période d’isolement de 7 jours à l’arrivée, test PCR ou antigénique à réaliser à la fin de la période d’isolement.