publicité

Les Forces de l'Ordre font face aux occupants des terres du Comté de Lohéac à Sainte Rose

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le

Alors qu'ils étaient venus mettre en application la décision de justice qui impose aux membres du collectif « Daubin an Mouvman » de quitter les terres reconnues par la justice comme faisant partie du patrimoine de la Compagnie Agricole du Comté de Lohéac (CACL) représentée par Hubert de Jaham, les forces de l'ordre ont dû faire face aux manifestants. Le collectif estime toujours être en droit de contester les droits de propriété de la CACL. 

Un épisode de plus dans ce feuilleton dont les pages s'accumulent depuis plusieurs années sans que pour autant, une issue ait pu être envisagée. Il est vrai que l'opposition entre les deux parties, demeure sur des équations radicalement différentes

Voir : Les raisons de la tension 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play