guadeloupe
info locale

La géothermie électrise les élus guadeloupéens

politique
usine géothermique de Bouillante
L'Assemblée Nationale a adopté la taxe sur la géothermie. Le sénateur Dominique Théophile s'est félicité de cette adoption. Ce qui a provoqué des réactions politiques des parlementaires socialistes. 
L'Assemblée Nationale s'est emparée de ce dossier sous l'impulsion du sénateur Dominique Théophile (LREM). Les députés ont adopté ce texte qui prévoit une taxe forfaitaire sur les installation de géothermie. La Guadeloupe est pionnière en la matière avec la centrale de Bouillante. Du coup dès l'année prochaine, la commune de Bouillante et la Région Guadeloupe devraient percevoir cette manne financière. 
Le sénateur gaudeloupéen, membre de La République en Marche, Dominique Théophile a lancé l'offensive, il y a quelques semaine au Palais du Luxembourg à Paris,d ans le cadre du projet de loi de finances pour 2020. Il a fait adopter son texte sur cette taxe. Un texte repris par l'Assemblée Nationale et adopté il y a quelques jours.


Les explications d'Erick Bagassien: 
 

La géothermie cristalise la politique



 

Un texte qui crée l'émoi des parlementaires socialistes 


Le hic c'est qu'il existe une disposition prévue dans la loi égalité réelle pour les outre-mer (Erom), pour une redevance sur la géothermie. Les décrets d'application n'ont jamais été pris. Le communiqué de satisfaction de Dominique Théophile a fait réagir ces parlementaires socialistes. Victorin Lurel, le sénateur socialiste, a vivement réagit sur les réseaux sociaux. Il estime que le texte adopté par le Parlement est moins disant que la loi égalité réelle des outre-mer dont il est l'auteur. 

 

Victorin Lurel n'est pas content de ce texte sur la géothermie



Le maire de Bouillante, Thierry Abelli, se dit lui satsfait que sa commune bénéficie, dès l'année prochaine de cette taxe. Un combat qui se concrétise selon lui. un combat de plus de 25 ans. 
 

Thierry Abelli est satisfait de ce texte sur la taxe géothermie


Ormat, le géant américain de la géothermie propriétaire de la centrale de Bouillante devrait s'acquitter de cette taxe. Il y a quelques jours, la collectivité régionale a fait part de son intention d'entrer au capitale de la centrale de géothermie de la Guadeloupe. 

 
Publicité