guadeloupe
info locale

Grand'Anse aujourd'hui et Gardel demain ...

agriculture
Cannes à sucre avant la récolte
©C. Métairon
L’usine de Grand’Anse à Marie-Galante a ouvert ses balances à 6h ce matin, pour recevoir les premières cannes de l’île, pour la campagne sucrière 2018. Et la récolte débutera bien demain en Guadeloupe continentale
92 OOO tonnes de cannes attendues cette années. La récolte 2018 a débuté ce matin à Marie-Galante. La récolte a commencé il y a quelques jours, étant donné que sur la grande galette, plus de 90 % de la coupe se fait toujours à la main. Avec, pour les planteurs, un coût bien sûr plus élevé que s’ils récoltaient à la machine. D’autant que la main d’œuvre se fait rare. Fabien Abisur est planteur et technicien à la SICAMA, la SiCA cannière de Marie-Galante. Il estime qu’il faut mettre en place une organisation pour gérer les coupeurs de canne étrangers

Fabien Abisur planteur et technicien à la SICAMA,

En Guadeloupe continentale, la campagne sucrière va bien démarrer demain. Les opérateurs de récolte, qui avaient décidé lundi soir de ne pas couper la canne (et même de bloquer les livraisons) ont reçu hier une réponse des planteurs, à leur demande de revalorisation des tarifs de leurs prestations. Les représentants des producteurs proposent une augmentation de 50 centimes par tonne pour la coupe mécanique ; 75 centimes pour la coupe manuelle et 2,60 € pour le transbordement (c’est-à-dire le transfert de la canne des chariots vers les grosses remorques, qui n’entrent plus dans les champs, pour éviter le tassement du sol). Cette proposition a été acceptée par les entreprises. Les récolteuses vont donc entrer en action ce jeudi. L’ouverture des balances à Gardel et Béron est prévu à 6h, demain matin…
Publicité