guadeloupe
info locale

Le Grand débat national lancé aujourd'hui laisse les Guadeloupéens dubitatifs

président de la république
Mairie
C'est aujourd'hui que le Grand Débat National voulu par le Président de la République, en réponse à la crise des "gilets jaunes" est lancé. En Guadeloupe, ce sont surtout les maires des communes qui risquent de devoir l'organiser face à une population qui s'interroge sur son utilité
 
Emmanuel Macron l'avait promis. Il lance aujourd'hui le grand débat national pour donner la parole aux Français. Avant cela, il s'était lui-même exprimé dans une lettre qu'il leur a adressé. Désormais, tout un chacun peut prendre part à ce débat et même en prendre l'initiative, selon les procédures retenues.
©guadeloupe
Mais en Guadeloupe, on s'attend surtout à ce que ce soit les maires qui soient chargés de recueillir les doléances de la population. Une mission qu'ils reçoivent avec circonspection. D'autant qu'ils n'ont pas forcément l'impression que ce débat soit utile : d'abord parce que, sur le terrain ils ont déjà l'habitude de s'inquiéter des attentes de leurs administrés, ensuite parce qu'en matière de grand débat, ils n'en gardent pas toujours de bons souvenirs
©guadeloupe
Quant aux citoyens Guadeloupéens, ils sont tout aussi dubitatifs voire même critiques. Très rares sont ceux qui voient dans ce grand débat national une opportunité de s'exprimer et surtout, d'être entendus.
©guadeloupe
Hélène Vainqueur Christophe, députée de la 4ème cirsconscription, estime avoir déjà la base avec les assises des Outremer, et qu'il faut maintenir aller plus loin
©guadeloupe

VOIR AUSSI 
©guadeloupe

 Si votre mairie n'organise pas un tel débat et que vous voulez y participer, d'autres solutions s'offrent à vous : 

Débat National : Comment y participer ?
Publicité