Noyade : Transportée à l'hôpital, la petite fille de 2 ans a pu être réanimée

faits divers le gosier
Piscine
Une fillette de 2 ans, est passée à deux doigts de la noyade, hier (mardi 7 avril), dans la piscine familiale. Grâce aux efforts de son père, des pompiers, des médecins du SAMU et du CHU, la petite fille a pu être sauvée. 
Les pompiers ont été appelés, au Gosier, ce mardi 7 avril, pour un début de noyade en piscine, d'une petite fille âgée de 2 ans.

A leur arrivée sur les lieux, le père de l'enfant avait déjà commencé la réanimation cardio-respiratoire. La fillette restait tout de même inconsciente. 
Prise en charge par les médecins du SMUR, elle a ensuite été transférée au CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes, en début de soirée. 
Selon nos informations, la fillette a pu être réanimée. Elle est actuellement au service de réanimation néonatale. 
Les exigences de sécurité applicables aux piscines privées à usage familial
Selon le code de la construction et de l'habitation, toute piscine enterrée non close privative à usage individuel doit être pourvue d’au moins un des quatre dispositifs de sécurité normalisés visant à prévenir le risque de noyade : abri, alarme, barrière ou couverture.
Les propriétaires qui ne satisfont pas à cette obligation encourent des sanctions pénales, notamment une amende de 45 000 €.
A noter : les alarmes par détection d’immersion font l’objet d’une réglementation particulière (décret n° 2009-873 du 16 juillet 2009 relatif à la sécurité des alarmes de piscines par détecteur d’immersion).