publicité

Le maire du Gosier, Jean-Pierre Dupont, ne sera pas candidat aux municipales de 2020

A l'occasion du vin d'honneur de la ville de Gosier, le maire, Jean-Pierre Dupont, a surpris tout le monde en annonçant qu'il ne serait pas candidat aux prochaines municipales de 2020 au Gosier. Il cède l'écharpe.

  • Par Olivier Lancien
  • Publié le
L’annonce a fait grand bruit la nuit dernière. Jean-Pierre Dupont, le maire de Gosier a décidé de ne plus se représenter en tête de liste pour les prochaines municipales de 2020.
A l’occasion du vin d’honneur de la municipalité dans le cadre de la fête patronale, Jean-Pierre Dupont a « remis son tablier ».



Ecoutez le maire de Gosier, qui affirme continuer tout de même jusqu’à la fin de son mandat. Jean-Pierre Dupont est au pupitre des orateurs.
 

Le maire de Gosier, Jean-Pierre Dupont, renonce a être candidat tête de liste en 2020

A la tribune du vin d'honneur de la fête patronale samedi 27 août 2018, Jean-Pierre Dupont annonce qu'il ne sera plus candidat à la tête de la mairie.
Cette annonce de Jean-Pierre Dupont a eu un effet boule de neige. Le maire de Gosier annonce qu’il ne sera pas candidat tête de liste aux prochaines municipales de 2020. Il va achever son troisième mandat à la tête de la ville, de quoi aiguiser les appétits. Mais Le Gosier est un élément essentiel du GUSR, Guadeloupe Unie responsable et Solidaire, et les stratégies sont déjà en place.


A la tribune l’image fait mouche, Jean-Pierre Dupont, le maire de Gosier entouré de son prédécesseur, Jacques Gillot, et du président de Guadeloupe Unie Responsable et solidaire, par ailleurs 1er vice-président de la Région Guadeloupe. Si le maire de Gosier annonce son intention de ne plus se représenter en tête de liste pour les prochaines municipales, c’est pour « tourner une page » comme il l’a dit au pupitre. Il faut trouver un successeur, et la stratégie est claire : deux ans avant le renouvellement permettre de trouver la bonne personne. Le GUSR cherche l’unité et le rassemblement autour d’un projet pour la ville du sud Grande-Terre. Alors qui pour relever ce défi ? L’actuel premier adjoint, José Sévérien, Christian Thénard, 5ème adjoint ? ou alors une nouvelle personnalité, et pourquoi pas une femme ?
Cela fait presque 30 ans que Jacques Gillot a pris les rênes de la commune. Elu président du conseil général, et la loi sur le non cumul des mandats exécutif aidant il a cédé la place à son premier adjoint de l’époque Jean-Pierre Dupont. Aujourd’hui la majorité se cherche un chef. Du côté de l’opposition c’est Cédric Cornet qui a été le plus rapide à dégainer sur les réseaux sociaux, se posant en alternative. Quelle position vont adopter la divers gauche Roberte Méri Cingouin et la divers droite Liliane Montout ?
La machine GUSR est déjà à la manœuvre pour conserver cette municipalité.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play