guadeloupe
info locale

Jacques Bangou présentera ce soir à son Conseil municipal, les mesures qu'il compte mettre en oeuvre pour redresser les finances de Pointe-à-Pître

pointe-à-pitre
Jacques Bangou
Jacques Bangou, un maire ravi ©clp
Alors que le préfet de région persiste dans sa demande de révocation du maire de la commune de Pointe-à-Pitre, Jacques Bangou a  formulé sa réponse aux réquisitions du représentant de l’Etat. L'édile a aussi plaidé sa cause près des instances nationales
Jacques Bangou passe à l'offensive. Le maire de Pointe-à-Pitre a répondu à la demande du préfet de Région sur sa révocation. La municipalité va proposer un vaste plan d’économie dès ce soir en conseil municipal.
La réponse du maire de Pointe-à-Pitre se fait dans les temps puisqu'il avait 30 jours pour répondre à la mise en cause de Philippe Gustin. Pas grand-chose ne filtre de cette réponse, mais le conseil municipal de ce soir pourrait être l'occasion de brosser les grandes lignes de ce plan d'apurement proposer par Jacques Bangou et sa majorité.
D'ores et déjà, l'ordre du jour publié sur les réseaux sociaux, précise les premières mesures décidées par le chef d'édilité : 

***Services Techniques/Rénovation Urbaine/Aménagement*** 
4. Modification de l’autorisation de programme et des crédits de paiement pour les opérations d’investissement 5
. Portage régional de maitrise d’ouvrage des travaux urgents de la cathédrale Saint Pierre et Saint Paul
***Affaires financières*** 
6. Diminution de 50 % des indemnités de fonction du maire, des adjoints et des conseillers municipaux 
7. Compte Administratif 2018
8. Délibération de principe sur les actions en vue du retour à l’équilibre 
9. Vote du Budget Primitif 2019

 

Dossier du Conseil municipal

©guadeloupe
©guadeloupe
Publicité