Grève dans l'éducation à l'appel du syndicat FSU

social
Mobilisation enseignants devant rectorat
©Guillaume Desmalles
Les syndicats étaient appelé aujourd'hui à une mobilisation contre la dégradation des moyens d'éducation en Guadeloupe... Ils réclament un classement de l'ensemble de l'académie en REP + (réseau d'éducation prioritaire renforcé). 
La FSU appelait à une grève de 24 heures reconductible aujourd'hui. La Fédération syndicale unitaire demande au recteur de débloquer les 54 emplois prévus, selon elle, par le ministère. Elle réclame aussi la création immédiate de 74 postes d’enseignants dans le second degré, pour compenser toutes les heures supplémentaires effectuées par les professeurs. Et enfin, le classement de toute l’académie en REP+ (réseau d’éducation prioritaire renforcé), afin d’obtenir de facto des moyens supplémentaires. 

Mobilisation timide

La mobilisation a été peu suivie. Le taux de participation est de 20% dans le 1er degré et 4,7% dans le 2nd degré. 
Un rassemblement d’une centaine de manifestants s’est tenu devant le Rectorat à Dothémare aux Abymes. En l’absence du Recteur d’Académie, une délégation de la Fédération Syndicale Unitaire a été reçue ce jour par le Secrétaire Général. Il a recueilli l’ensemble des revendications des syndicats affiliés à la FSU. L’organisation est en attente d’un groupe de travail mis en place par l’autorité rectorale pour entamer les négociations concernant leur plateforme de revendications, portant notamment sur  le déblocage des 54 postes prévues par le Ministère de l’Education, et mis en réserve dans le 1er degré par le Recteur, le classement de toute l’académie en REP+ (réseau d’éducation prioritaire Plus), et la création de près de 75 postes dans le second degré. 
©guadeloupe
Personnes interrogées
- Claudy Gracchus, Enseignant du 1er degré
- Eddy Ségur, Secrétaire départemental FSU
- Guillaume Marsault, Secrétaire académique SNES-FSU
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live