publicité

La Guadeloupe et les îles du Nord en vigilance jaune à l'approche du cyclone Beryl

Le cyclone de catégorie 1, Beryl, s'approche de nos côtes. Nous sommes donc en vigilance jaune. Les premiers effets sont attendus dimanche 8 juin dans l'après-midi. 

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La saison cyclonique démarre sur les chapeaux de roue... Un cyclone de catégorie 1, baptisé Beryl est actuellement situé à environ 1 500 km des Petites Antilles. Selon sa trajectoire actuelle, il devrait passer au sud de notre archipel. Des effets sont toutefois attendus dès ce dimanche. La fin de l'événement est estimée, par Météo France, pour mardi 10 juin, en début de matinée. 
 

Prévisions pour la Guadeloupe 

Le temps se dégradera dimanche 8 juin, avec un ciel nuageux et des averses plus fréquentes avant l'arrivée de l'Ouragan Beryl sur les Petites Antilles.
Cette dégradation pourra être plus marquée en soirée sur notre archipel durant la nuit de dimanche à lundi, selon la position de Beryl lors de son passage sur l'arc antillais.
La trajectoire actuellement prévue envisage un passage juste au Sud de la Guadeloupe. Une très grande incertitude demeure actuellement sur cette trajectoire qui est susceptible de changer durant les 48 heures à venir.
Si Beryl suit la trajectoire actuellement prévue, les vents moyens pourront atteindre 90 à 100 km/h sur la Guadeloupe, avec des rafales possibles de 120 km/h.
Une mer forte devrait accompagner le passage de Beryl, avec des creux moyens de 3 à 4 mètres environ.
 

Prévisions pour les îles du Nord

Comme chez nous, le temps se dégradera dimanche, sur les îles du Nord. La trajectoire actuellement prévue envisage un passage plus au Sud de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, entre la Guadeloupe et la Martinique.
Les vents moyens ne devraient pas excéder 50 à 60 km/h sur les îles avec des rafales possibles de 70 à 80 km/h. Des creux moyens de 3 mètres environ sont attendus.
 

Précautions 

- Rester vigilant et se tenir informé de l’évolution du phénomène en restant à l’écoute des bulletins d’information météorologique.
- Vérifier les réserves nécessaires (alimentation, eau, bougies, piles, médicaments…).
- Vérifier votre poste de radio (piles).
- Éviter d’entreprendre de longues randonnées en montagne ou à proximité de cours d’eau.
- Ne pas prendre la mer pour une longue période sans obligation particulière. 1 530 910 810

Sur le même thème

  • cyclones

    Il y a 29 ans, le cyclone Hugo ravageait la Guadeloupe

    Les Guadeloupéens s'en souviennent... Et ceux qui n'étaient pas nés à cette époque en ont entendu parler... Le 16 septembre 1989, en fin de journée, les premiers effets se faisaient sentir... Dans la nuit, le cyclone Hugo frappait de plein fouet la Guadeloupe.

  • cyclones

    Isaac frappe aux portes de l'Archipel guadeloupéen

    Isaac poursuit sa route vers l’arc des Antilles. La tempête tropicale se rapproche. La trajectoire a encore changé, avec un passage un peu plus au sud. Mais les fortes pluies et les rafales de vents sont tout de même prévues pour toute cette journée.
     

  • cyclones

    Il y a 90 ans, le Cyclone de 1928

    Le 12 septembre 1928, la Guadeloupe est frappée par l’un des cyclones les plus violents de son histoire.
    Il est resté dans les mémoires sous le nom de Cyclone de 28. Son bilan est effroyable. Outre la destruction de presque tous les bâtiments, plus de 1 300 personnes ont perdu la vie.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play