publicité

Le handicap peut se vivre même au travail

La semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap débute ce lundi. un thème pour cette édition : « les femmes en situation de handicap et l’emploi »

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
C'est aujourd’hui que débute la semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap avec pour thématique "les femmes en situation de handicap et l’emploi". En France, les entreprises ont l’obligation d’accueillir des salariés handicapés, mais beaucoup préfèrent payer des amendes plutôt que de se plier à cette injonction.
Certaines donnent l’exemple. Plusieurs entreprises vont accueillir des biomes de personnes en situation de handicap.
Le nom du projet : « un jour, un métier en action ». Une initiative qui permettrait à certains salariés d’obtenir, à terme, un contrat de travail.

Joël Baptiste, assistant relation entreprise Cap Emploi.

cette semaine européenne de l’emploi des personnes en situation de handicap est donc l'occasion d'un défi :  7 jours pour convaincre et combattre les idées reçues.
Guadeloupe la 1ere participe à cette opération. L’entreprise audiovisuelle publique se fait un devoir de respecter les préconisations légales d’emploi des personnes en situation de handicap.

Maryse Espiand, Responsable des ressources humaines de Guadeloupe la 1ere.

Il faut le dire, un salarié doit prendre soins de lui-même pour éviter de tomber en situation de handicap. Il faut éviter les maladies invalidantes comme le diabète, le surpoids, ou encore les maladies cardio-vasculaires.

Sylvie Crane docteur en science nutritionniste







PAD  Espiand/ Semaine Européenne Handicap Emploi
Durée :  1’00’’
 

La situation des personnes handicapées en Guadeloupe au regard de l'emploi (Selon les données du Plan régional d’insertion pour les travailleurs handicapés (PRITH))

A fin septembre 2017, 2046 demandeurs d’emploi travailleurs handicapés sont inscrits à Pôle Emploi en Guadeloupe, soit 3% de la DEFM tout public. Ce taux, relativement bas (il est de près de 8% au niveau national en juin 2016) laisse supposer un phénomène de sous-déclaration assez important, notamment chez les jeunes qui ne représentent que 5% des DETH (14% dans le tout public)
 Les personnes handicapées, présentent des difficultés d'insertion plus fortes que le tout public  (64% sont des demandeurs d’emploi de longue durée) et leurs niveaux de formation et de qualifications sont moins élevés que ceux des demandeurs d’emploi tout public (34% ont un niveau infra V contre 26% des DE ; 25 % ont un niveau BAC contre 36%  des DE).
 L’insertion dans l’emploi des personnes en situation de handicap est déjà une réalité en  Guadeloupe :                                                                                                                  
➜ Plus de 400 personnes sont salariées dans les entreprises privées assujetties (établissements supérieurs à 20 salariés, déclarations 2016), sans compter celles employées par les établissements de moins de 20 salariés (qui représentent la grande majorité des entreprises   de Guadeloupe).
➜    548 personnes sont employées dans le secteur public (2012).
➜  En 2016, plus de 1100 personnes ont bénéficié d’un service de Cap emploi et  202 contrats de travail ont été signés, auxquels s’ajoutent ceux réalisés par Pôle emploi et la Mission locale.
L’objectif est néanmoins d’aller plus loin. 30 ans après la première loi Handicap et Emploi (1987) et plus de 10 ans après le renforcement des droits des personnes en situation de handicap (2005), le taux d’emploi des personnes handicapées en  Guadeloupe, de  2,15% dans les entreprises privées (2016), reste encore éloigné de l’obligation d’emploi fixée à 6%.               

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play