guadeloupe
info locale

Le haut débit bientôt une réalité pour les Îles du Sud 

Région Guadeloupe
cablier
©E. Stimpfling
Un navire câblier est dans nos eaux pour poser des câbles sous marins de fibres optiques. Objectif : donner accès au très haut débit à des territoires souvent oubliés
La première mission du navire cablier « le Pierre fermat » dans les eaux de l'Archipel guadeloupéen est donc d'effectuer la pose de 122 km de câble optique et la construction de 5 chambres d’extrémités ou points d’atterrissement à Capesterre-Belle- Eau, à Marigot-Terre-de-Haut, à Saint-Louis de Marie Galante, à Saint-François et à Beauséjour sur l’île de la Désirade.
 
Plan

Didier Dillard le PDG d’orange Marine

Le tracé bathymétrique a été préparé en amont par la société italienne GeoTeam. 
Cédric Boulos, commandant du Pierre de Fermat : 

« Nous cherchons avant tout des pentes douces et des fonds meubles, de manière à permettre l’ensouillage du câble sous-marin, si le client le souhaite. Sinon, le câble est simplement déposé sur le fond. Nous évitons au maximum les zones coralliennes »

Une opération de 11 millions d’euros financée par la région Guadeloupe dans le cadre du SDTAN le schéma directeur territorial d’aménagement numérique (*). 

Camille Pelage Conseiller régional 


POUR VOIR : le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique de la Guadeloupe – Version n° 3

le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique de la Guadeloupe – Version n° 3

Mise en place du cable
(*) Le SDTAN ou Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) est un rapport qui recense les infrastructures et réseaux de communications électroniques existants, identifient les zones qu’ils desservent et présentent une stratégie de développement de ces réseaux.
Il permet de recencer les différents réseaux de communication en service sur un territoire et de présenter les perspectives de la collectivité pour le déploiement des réseaux à très haut débit fixe et mobile, y compris satellitaire afin d’atteindre une couverture complète du territoire.
Les schémas permettent de favoriser la cohérence des initiatives publiques et privés pour établir une stratégie globale.
Il permet de mettre en évidence les zones blanches qui ne bénéficient pas du haut débit fixe ou mobile et constitue un préalable à l’intervention d’une collectivité territoriale dans la création d’un réseau très haut débit.
Un schéma directeur territorial d’aménagement numérique recouvre le territoire d’un ou plusieurs départements ou d’une région. Sur un même territoire, le schéma directeur est unique. Il est établi à l’initiative des collectivités territoriales, par les départements ou la région concernés ou par un syndicat mixte ou syndicat de communes, existant ou créé à cet effet, dont le périmètre recouvre l’intégralité du territoire couvert par le schéma, en prenant notamment en compte les informations prévues à l’article L. 33-7 du code des postes et des communications électroniques.
Publicité