L'homophobie, une réalité en Guadeloupe

société
Lutte contre l’homophobie
©http://www.le-refuge.org/
La question de la discrimination à raison de l’orientation sexuelle est toujours une réalité en Guadeloupe. Pour le psychologue psychanalyste Serge Daniel Fiolet, les jeunes homosexuels en sont les premières victimes
C'est aujourd'hui que la Cour d'Assises de la Guadeloupe doit rendre son verdict, dans le dossier de crime homophobe qui occupait ses débats depuis 10 jours. Plusieurs individus comparaissaient pour enlèvement, séquestration, torture et acte de barbarie à raison de l'orientation sexuelle et de vol ayant entraîné une ITT supérieurs à 8 jours.
Un procès qui aura, en tout cas, suscité de nombreux discussions hors du tribunal aussi, sur la question de la discrimination en raison de l'orientation sexuelle. Une question qui est toujours une réalité en Guadeloupe et les premières victimes sont les jeunes homosexuels.
©guadeloupe

 Six des sept jeunes ont écopé d'une peine de cinq à six ans de prison ferme. Le septième a été condamné à un an de prison avec sursis.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live