publicité

L'homosexualité en Guadeloupe : Un problème d'éducation

Laural, jeune femme de 35 ans d’origine dominicaise est réfugiée politique en Guadeloupe. Elle est homosexuelle, a un look qui surprend, mais elle veut s’intégrer dans cette société guadeloupéenne. Les choses ne sont pas simples. Elle doit faire face aux remarques et aux rejets

© O. Lancien
© O. Lancien
  • O. Lancien
  • Publié le , mis à jour le
Elle veut travailler dans le monde de l’éducation avec les jeunes enfants. Elle est artiste, spécialisée dans la photographie. Laural dénonce, en Guadeloupe, un manque de communication. Elle aimerait expliquer sa situation, parce qu’elle n’arrive pas à s’intégrer professionnellement, en raison de son orientation sexuelle, selon elle.

Laural

Pour Laural, le plus difficile c'est encore ce rejet qu'elle rencontre un peu partout

Laural

Premier problème posé par la jeune femme, celui de l'éducation. C'est à travers ce que les gens reçoivent au cours de leur éducation qu'ils réagissent dans la société. Et pour elle, ce qu'elle entend ici et là à son propos, donne l'image de l'éducation que ceux qui l'insultent ont reçue

Laural




 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play