publicité

Hygiène alimentaire entre les deux réveillons

Au lendemain de Noël, chacun a profité des bons petits plats et peut être même un peu trop. Il est alors temps de s'interroger sur l'attitude à adopter entre les deux fêtes avant d'aborder le réveillon suivant et de nouveaux risques d'excès.

© P. Labéca
© P. Labéca
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
On a beau se l'être dit l'année précédente, on y revient toujours. Et, à chaque fin d’année, les coeurs et les estomacs balancent entre l'envie de se faire plaisir autour de la table, et la crainte des retombées en termes de digestion et de prise de poids. Il faut alors savoir mesurer ce que l'on mange, se ménager entre les deux fêtes et s'entretenir, tant sur le plan sportif qu'au niveau de ce que l'on consomme.
Et les conseils ne manquent pas en la matière : 
- Privilégiez les petites portions d’aliments choisis pour leur goût.
- Commencez la soirée par un apéritif, c'est devoir se restreindre aux boissons et à quelques olives pour éviter le piège des biscuits d’apéritifs et des cacahuètes.
- Les produits de la mer sont globalement plus équilibrés et moins gras que les viandes.
- N’oubliez pas les aliments riches en fibres pour mieux digérer.

Des conseils que les spécialistes de la diététique ne manquent pas de donner à ceux qui les leurs demandent. Et ils ne sont pas les seuls. Le savoir populaire a encore  ses défenseurs sur les marchés traditionnels
HYGIENE ALIMENTAIRE PENDANT LES FETES
 

Sept bons conseils à suivre 


Le site "Bio à la Une" conseille à ses lecteurs 7 bons conseils à suivre pour apaiser les excès du premier réveillon et faire face (éventuellement) à ceux du suivant : 
1- Ne pas se jeter sur les restes
La facilité et la gourmandise nous poussent à consommer dans la semaine qui suit le réveillon de Noël les restes des plats farcis ou desserts sucrés. Mauvaise idée, car notre estomac a besoin de repos. On peut choisir d'en consommer avec parcimonie ou, encore mieux, de les offrir à ses voisins, amis ou collègues. Autre solution : pourquoi ne pas les congeler ?
2- Boire beaucoup d'eau tout au long de la journée
S'hydrater est l'arme numéro un pour se remettre des mélanges alimentaires associant alcool et produits gras et salés qui ont déshydraté l'organisme. Jusqu'à deux litres par jour, tisanes comprises.
En ce qui concerne les boissons chaudes, le bon choix consiste à choisir des tisanes, thés et infusions à base de citron, de gingembre ou de menthe poivrée, qui facilitent la digestion. Romarin, thym et artichaut soulageront le foie et la guimauve combattra les ballonnements.
3- Ne pas oublier les épices
On y pense moins mais les épices comme le cumin, le curcuma, le gingembre, la cannelle et l'origan sont précieuses : elles sont à la fois antibactériennes et facilitent la digestion en réchauffant l'organisme. Bonus : les graines de chia, riches en oméga-3, sont excellentes pour soulager les troubles digestifs.
4- Les soupes sont une bonne option
Consommer des soupes entre les deux réveillons est une bonne idée, à condition de les concocter maison, avec des légumes de saison, ou de choisir dans le commerce des briques pas trop salées. La bonne dose est de 1g de sel maximum par portion. Avec les réserves dont vous disposez après le repas de Noël, de toutes petites quantités de protéines vont vous suffire.
5- Consommer des légumes verts en quantité
Ils vous apporteront vitamines, minéraux et antioxydants, soit la combinaison idéale pour compenser la quantité de glucides et lipides ingurgités en un temps record. Bonus : si on les consomme associés à une petite quantité de féculents, les légumes verts ont le pouvoir de réduire de moitié l'index glycémique de l'assiette, réduisant drastiquement le stockage des graisses.
6- Bouger
Si la flemme et le froid vous rebutent, chaussez les baskets pour des sessions courtes de 20 à 30 minutes de marche rapide à 6km/h. En y associant quelques exercices de fitness à domicile (squats, fentes, abdominaux à hauteur de 30 répétitions, exercice de la planche pour le gainage pendant une minute), vous compenserez facilement les excès des fêtes.
7- Penser à se reposer
L'agitation des fêtes et les multiples invitations chez les proches ou les amis créent du stress, qui peut nous mettre à plat en fin d'année. Pensez à recharger les batteries avec des nuits d'au moins huit heures. Profitez-en pour siester sans culpabiliser si vous êtes en vacances.

Sur le même thème

  • fêtes de fin d'année

    Envisager 2019 sur son 31

    Certains s'y sont pris très tôt et ont la tête ailleurs e ce moment. D'autres s'y prennent toujours au dernier moment et ont du mal à choisir la tenue qu'ils porteront pour le réveillon du 21 décembre. C'est probablement pour eux que les magasins ouvriront très tard aujourd'hui, et même demain

  • fêtes de fin d'année

    Une coiffure au gré de...la lune

    Le réveillon du 31 décembre pose souvent bien des soucis. Et la coiffure n'est pas des moindres. Nombreux sont celles et ceux qui vont vouloir changer de tête. Pour l'illustre coiffeur Pascal Roland, il faut se couper les cheveux les soirs de pleine lune

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play